La crainte de Dieu

LA CRAINTE DE DIEU OU CRAINDRE DIEU

Ec 12:15: «  Ecoutons la conclusion de tout le discours : Crains Dieu et observe ses commandements. C’est là ce que doit faire tout homme. « 

De 6:2:  » Afin que tu craignes le SEIGNEUR, ton Dieu, en observant, tous les jours de ta vie, toi, ton fils et le fils de ton fils, toutes ses prescriptions et tous ses commandements, ceux que j’institue pour toi, et que tes jours se prolongent. « 

De 10:12:  »  Maintenant, Israël, que demande de toi le SEIGNEUR, ton Dieu, si ce n’est que tu craignes le SEIGNEUR, ton Dieu, en suivant toutes ses voies, en aimant et en servant le SEIGNEUR, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme? « 

Crainte (Hébr. yir’ah = respect;  paHad = peur; gr. phobos = terreur, 47 fois dans N.T.):

Le mot est utilisé de quatre façons différentes. Il y a la crainte sacrée que ressent le croyant lorsqu’il prend conscience de la présence du Dieu vivant, et par conséquent lui obéit et évite le mal.

Jé 32:40:  » Je conclurai pour eux une alliance perpétuelle, je ne me détournerai plus d’eux, je leur ferai du bien, et je mettrai ma crainte dans leur cœur, afin qu’ils ne s’écartent pas de moi. C’est le secret d’une vie droite. « 

Pr 8:13:  »  La crainte du SEIGNEUR, c’est détester le mal ; la suffisance, l’orgueil, la voie mauvaise et la bouche perverse, je les déteste. « 

Bien que le N.T. mette l’accent sur l’amour et le pardon divin de Dieu, une crainte respectueuse devant sa majesté demeure et stimule les croyants à rechercher la sainteté (2Co 7:1).

La crainte de Dieu est le respect qu’a l’homme pour Dieu

Job 28:28:  »  Puis il dit à l’être humain :  la crainte du Seigneur, voilà la sagesse ! S’écarter du mal, c’est là l’intelligence ! « 

Ps 111:10:  » Le commencement de la sagesse, c’est la crainte du SEIGNEUR ;  ils ont du bon sens, tous ceux qui s’en inspirent.  Sa louange subsiste à jamais. « 

Pr 1:7 :  » La crainte du SEIGNEUR est le commencement de la connaissance ; la sagesse et l’instruction, voilà ce que les imbéciles méprisent. « 

Pr 9:10:   » Le début de la sagesse, c’est la crainte du SEIGNEUR ; la connaissance des saints, c’est l’intelligence. »

Dans l’A.T., cette attitude est fondamentale. Cette crainte est inspirée par Dieu lui-même pour que l’homme obéisse à ses commandements et haïsse le mal. Dieu bénit ceux qui le craignent.

Ps  34:12:  »  Venez, mes fils, écoutez-moi! Je vous enseignerai la crainte de l’Eternel. »

2 S 6:9:  » En ce jour-là, David fut saisi par la crainte du SEIGNEUR; il dit : comment le coffre du SEIGNEUR pourrait-il entrer chez moi ? « 

Dans Ge 3:42-53, Dieu est appelé « la Terreur d’Isaac » parce qu’Isaac Le craignait et L’adorait.

Dans le N.T. (en part. les évangiles synoptiques et les Actes), la crainte s’applique aux disciples et premiers chrétiens qui marchaient  « dans la crainte du Seigneur » (Ac 10:2).

La crainte de Dieu stimule la sanctification et l’amour fraternel

Ex 20:20:  » Moïse dit au peuple : N’ayez pas peur ; c’est pour vous mettre à l’épreuve que Dieu est venu ; c’est pour que vous ayez la crainte de lui, afin que vous ne péchiez pas. « 

2 Co 7:1:  » Puisque nous avons de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en portant la sainteté à son achèvement dans la crainte de Dieu. « 

Ep 5:21:  » Soumettez–vous les uns aux autres dans la crainte du Christ. « 

Le Saint-Esprit utilise souvent la crainte pour amener des gens à la conversion.

Jonas 1:16:  » Les hommes eurent peur, ils furent saisis d’une grande crainte du SEIGNEUR. Ils offrirent un sacrifice au SEIGNEUR et firent des vœux. « 

Ac 16:29:  » Alors, le geôlier demanda de la lumière, entra précipitamment et tomba tout tremblant devant Paul et Silas. « 

La crainte du prochain est essentielle pour maintenir le respect individuel et le sens du service.

Ac 10:2:  » Avec toute sa maison, il était pieux et craignait Dieu ; il faisait beaucoup d’actes de compassion en faveur du peuple et priait Dieu constamment. « 

Ph 2:12:  » Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, non pas seulement en fonction de ma présence mais d’autant plus maintenant, en mon absence, mettez en œuvre votre salut avec crainte et tremblement. « 


Les chefs et les autorités doivent être craints

Jos 4:14:  » Ce jour-là, le SEIGNEUR rendit Josué grand aux yeux de tout Israël ; ils le craignirent comme ils avaient craint Moïse, tous les jours de sa vie.  »
1 S 12:18:  » Samuel invoqua le SEIGNEUR ; le jour même, le SEIGNEUR fit retentir des coups de tonnerre et tomber la pluie. Tout le peuple eut une grande crainte du SEIGNEUR et de Samuel.
2 Co 7:15:  » Il éprouve pour vous un redoublement d’affection, au souvenir de votre obéissance à tous, et de l’accueil que vous lui avez fait avec crainte et tremblement.  »
1 Pi  2:18:  » Serviteurs, soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement à ceux qui sont bons et doux, mais aussi à ceux qui sont d’un caractère difficile. « 

 L’amour pour les inconvertis se traduit par la crainte qu’ils ne se perdent.
1 Co 2:3:  » Moi–même, j’étais chez vous dans un état de faiblesse, de crainte et de grand tremblement.  »
2 Co 11:3 :  » Toutefois, de même que le serpent a trompé Eve par sa ruse, je crains que votre intelligence ne se pervertisse et ne s’écarte de la simplicité et de la pureté à l’égard du Christ. « 

Le manque de crainte de Dieu amène la violence dans un pays  (Abraham en Egypte).
Ge 20:11:  » Abraham répondit : je me disais qu’il n’y avait certainement aucune crainte de Dieu en ce lieu et qu’on me tuerait à cause de ma femme.  »
Ro 3:14-18:  » Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume; Ils ont les pieds agiles pour répandre le sang; La destruction et le malheur sont sur leur chemin; Ils n’ont jamais connu le chemin de la paix; Il n’y a pas de crainte de Dieu devant leurs yeux. « 

La crainte de Dieu produit la louange et la gloire pour son nom.
Luc 5:26:  » Tous, stupéfaits, glorifiaient Dieu ; remplis de crainte, ils disaient : Nous avons vu des choses étranges aujourd’hui !  »
Luc 7:16:  » Tous furent saisis de crainte ; ils glorifiaient Dieu disant : un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu est intervenu en faveur de son peuple.  »
Ma  27:54:  » Voyant le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, le centurion et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus furent saisis d’une grande crainte et dirent : Celui-ci était vraiment Fils de Dieu.  »
Ma 28:8:  » Elles s’éloignèrent vite du tombeau, avec crainte et avec une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples.  »
Ac 19:17:  » Cela fut connu de tous ceux qui habitaient Ephèse, Juifs et Grecs ; la crainte s’empara d’eux tous, et le nom du Seigneur Jésus était magnifié. « 

La crainte de Dieu produit la croissance de l’église

Ac 2:43:  »  La crainte s’emparait de chacun, et beaucoup de prodiges et de signes se produisaient par l’entremise des apôtres.  »
Ac 5:5: « Quand Ananias entendit cela, il tomba et expira. Une grande crainte saisit tous ceux qui l’apprirent.  »
Ac 5:11:  » Une grande crainte saisit toute l’Eglise et tous ceux qui apprirent cela.  »
Ac 9:31:  » L’Eglise, dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie, était donc en paix ; elle se construisait, vivait dans la crainte du Seigneur et se multipliait par l’encouragement de l’Esprit saint. « 

Autres

Pr 14:26:  » Dans la crainte du SEIGNEUR il y a une forte confiance ; pour ses fils il y a un abri.  »
Pr 14:27:  » La crainte du SEIGNEUR est une source de vie, pour s’écarter des pièges de la mort.  »
Pr 15:16:  » Mieux vaut peu, avec la crainte du SEIGNEUR, qu’un grand trésor avec la panique.  »
Pr 15:33:  » La crainte du SEIGNEUR instruit de la sagesse ; l’humilité précède la gloire.  »
Pr 16:6:  » Par la fidélité et la loyauté la faute est expiée ; par la crainte du SEIGNEUR, on s’écarte du mal.  »
Luc 1:50:  » Et sa compassion s’étend de génération en génération sur ceux qui le craignent. « 

David: un grand exemple pour ceux qui ont la crainte de Dieu dans leur vie

1S 24:5-14:  » Les hommes de David lui dirent : Il est arrivé, le jour à propos duquel le SEIGNEUR t’a dit : « C’est moi qui te livre ton ennemi ; traite–le comme il te plaira. » David coupa furtivement le pan du manteau de Saül.
Après cela, David sentit battre son cœur, parce qu’il avait coupé le pan du manteau de Saül.
Et il dit à ses hommes : Jamais ! Que le SEIGNEUR me garde de commettre une telle action, de porter la main sur mon seigneur, sur l’homme qui a reçu l’onction du SEIGNEUR ! Car c’est lui qui a reçu l’onction du SEIGNEUR.
Par ces paroles, David arrêta ses hommes et les empêcha d’attaquer Saül. Saül sortit de la grotte et continua son chemin.
Après cela, David sortit de la grotte. Il se mit alors à crier derrière Saül : O roi, mon seigneur ! Saül regarda derrière lui, et David s’inclina face contre terre, prosterné.
David dit à Saül : Pourquoi écoutes-tu les propos des gens qui disent : David cherche à te faire du mal ?
Tu le vois en ce jour, de tes propres yeux : aujourd’hui le SEIGNEUR t’avait livré à moi dans la grotte. On m’a dit de te tuer, mais je t’ai épargné, en disant : « Je ne porterai pas la main sur mon seigneur, car c’est lui qui a reçu l’onction du SEIGNEUR. »
Regarde, regarde donc le pan de ton manteau dans ma main. Puisque j’ai coupé le pan de ton manteau et que je ne t’ai pas tué, tu vois bien qu’il n’y a chez moi ni mauvaise intention ni révolte, et que je n’ai pas péché contre toi. Et toi, tu pourchasses ma vie pour me la prendre !
Le SEIGNEUR sera juge entre toi et moi, et le SEIGNEUR me vengera de toi ; mais ma main ne sera pas contre toi.
Comme dit la vieille maxime : C’est des méchants que sort la méchanceté. Aussi ma main ne sera-t-elle pas contre toi. «