Deux Cultes dans l’église locale

I  La Sainte Cène : C’est Jésus qui a institué cette célébration

Luc.22.15  Il leur dit : J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir ;
16  car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le royaume de Dieu.
17  Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit : Prenez cette coupe, et distribuez-la  entre vous ;
18  car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu’à ce que le royaume de Dieu soit venu.
19  Ensuite il prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Ceci est mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en mémoire de moi.
20  Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

Pourquoi et Quand ?

« Faites ceci en mémoire de moi. »
C’est un moment mis à part pour se souvenir (comme la Pâque) Nous devrions visiter par la mémoire le calvaire et nous rappeler sa souffrance, sa mort, son corps, son sang. Ainsi nous lui donnons plus de valeur.
« Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous »
C’est un témoignage public de notre identité en lui, de notre union dans son corps et du pardon de nos péchés par son sacrifice.
« Jusqu’à ce que le royaume de Dieu soit venu. » (1 Co.11.26)
Le rappel que nous devons par-dessus tout attendre son retour

Les 3 regards du chrétien pendant la cérémonie :

Derrière pour se souvenir,  vers le haut pour adorer et devant pour espérer.
Il n’y a pas dans la Bible une fréquence de célébration pour la Cène.  Ce n’est pas la quantité de célébrations qui rendra la Sainte-Cène plus ou moins sacrée. Rappelons que la Pâque est célébrée 1 fois par an seulement ; Calvin un des grands réformateurs, attachait une grande importance au caractère sacré de cette célébration et ne la réalisait que 3 fois par an. L’église primitive (apparemment) la célébrait toutes les semaines.  L’Apôtre Paul dans 1 Corinthiens 11 s’attache plus à nous enseigner le contenu que le contenant.

Qui et Comment pour la Table du Seigneur ?

Les « Jésuschrétiens »  Car il s’agit de sa table et non de la notre.
* C’est pour ceux qui se sont IDENTIFIES à lui par la MORT   (Ro.6.1-13)
Ro.6..3  Ignorez-vous que nous tous qui avons reçu le baptême de Jésus–Christ, c’est le baptême de sa mort que nous avons reçu ?
4  Par ce baptême de la mort, nous avons donc été ensevelis avec lui afin que, tout comme le Christ s’est réveillé d’entre les morts, par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions sous le régime nouveau de la vie.
Gal 3:27  En effet, vous tous qui avez reçu le baptême du Christ, vous avez revêtu le Christ.
1 Pi 3:21 C’était une figure du baptême qui vous sauve à présent –– baptême qui n’ôte pas la saleté de la chair, mais qui est l’engagement envers Dieu d’une bonne conscience –– par la résurrection de Jésus–Christ
Col 2:11  En lui vous avez aussi été circoncis d’une circoncision qui n’est pas faite par des mains humaines : par le dépouillement du corps de la chair, par la circoncision du Christ.
12  Ensevelis avec lui par le baptême, vous vous êtes aussi réveillés ensemble en lui, par la foi de l’action de Dieu qui l’a réveillé d’entre les morts.

* Le chrétien doit confesser et surtout abandonner ses péchés.
Avant de participer le chrétien doit se juger   (1Co.11.28-32)
1 Co.11.28  Que chacun s’examine plutôt lui–même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe
29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps mange et boit un jugement contre lui-même.
30  C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup de malades et d’infirmes, et qu’un assez grand nombre se sont endormis dans la mort.
La Sainte-Cène est pour ceux qui sont en véritable communion avec le Seigneur Jésus. C’est être en accord avec lui en pensées et en actions.
Ce doit être le cas de tout chrétien qui veut être sauvé.

II  La Prière :    1Tess.5.17   « Priez sans cesse. »   1Tim.2.1-3

Il n’existe pas pour les réunions de prières une forme établie par la Bible pour l’église, mais il est clair que si le peuple de Dieu veut avancer et avoir des victoires, c’est sûrement par une vie de prières qu’il pourra y arriver. La prière avait une part importante dans la vie de l’église et des hommes de Dieu de l’ancien comme du nouveau testament et même dans la vie de notre Seigneur Jésus.

A)  Les Promesses :     Il y a de grandes promesses dans la Bible pour ceux qui prient ENSEMBLE.

Mat.18.19  Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.
20  Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.
Actes 1:14  Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus.
Actes 2:1  Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.

B) Règles à observer en prières de groupe :   (sans être légaliste)

1) Prier à voix haute ; Les autres n’écoutent pas mais accompagnent à voix basse en confirmant par des «  Amen »  au bon moment.
2) Eviter des prières longues et de prier pour tous les sujets à la fois. Laissez une part aux autres et plus on est nombreux à s’exprimer, mieux ce sera.
3) Ne pas réciter des prières mais les faire monter du cœur.
4) Savoir être précis dans les supplications. (Les autorités, les malades, parents inconvertis, etc.)
5) Pas de prière pour être vu des hommes  (Mt.6.5)
6) Ne demandons pas à Dieu de faire ce que nous pouvons faire. (Jac.2.16,17)
7) Pas de « révélations » sur les vies ou autres, ni de « transmissions de messages » aux auditeurs. Dans la prière nous parlons à Dieu et non aux hommes

C) Conditions pour la réponse à  nos prières :

1) La Foi en Jésus et au nom de Jésus    (Je. 14.13,14 / 16.23)
Mat. 21:22  Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.
Marc 11:24  C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.

2) Une Vie en Dieu et Dieu dans nos vies :
Jean 15:7  Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
1 Jean 3:22  Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.

3) Notre volonté doit s’accorder avec Sa volonté à Lui.
1 Jean 5:14  Nous avons auprès de lui cette assurance que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.
15  Et si nous savons qu’il nous écoute, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée, quelle qu’elle soit.

4) L’Humilité de demander de l’aide 
Jac. 5:14  Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Eglise, et que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur ;
15  la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné.
16  Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière agissante du juste a une grande efficacité.

5) Les motifs doivent être purs et dignes de louange à Dieu : (Jac.4.3)
1 Pi 4:7 La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière.
Luc 21:36  Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme.

6) La persévérance et la patience pour les cas particuliers.
Ro 12:12  Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction. Persévérez dans la prière.
Eph 6:18  Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.
Col 4:2 Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces.

                                                                                                      (Quelques sources de  William MaDonald)