Philémon, vous avez reçu un courrier de Jésus. (partie 2)

EpÎtre à Philémon

Une lettre de Christ aux Chrétiens du 21ème siècle

(Partie 2 final)

12 je te le renvoie, lui qui est une partie de moi-même.  L’Eglise EST LE CORPS DE CHRIST donc chaque chrétien est UN MORCEAU DE JESUS. Regardons nos frères et sœurs dans l’église non par leurs défauts et faiblesses mais surtout comme faisant partie de nous-mêmes qui sommes unis à Christ. Qui voudrait du mal à son propre corps ? 1 Co.12.12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, – ainsi en est-il de ChristRomains 12:5 ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autresColossiens 3:15 Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants. 1 Corinthiens 12:27 Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

13 Moi, j’aurais souhaité le retenir auprès de moi, pour qu’il me serve à ta place, tant que je suis en prison pour la bonne nouvelle. Christ est descendu dans «les prisons inférieures» pour que l’évangile puisse être la puissance de Dieu. (Eph.4.9) Il n’y a que celui qui souffre qui peut comprendre la souffrance, sur cette terre Jésus a enduré toutes les souffrances et par ses meurtrissures nous sommes guéris. Es.53.5 Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guérisColossiens 1:24 Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous ; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l’achève en ma chair, pour son corps, qui est l’Eglise.

14 Mais je n’ai rien voulu faire sans ton avis, pour que ton bienfait n’ait pas l’air forcé, mais qu’il soit volontaire. Comme le fils est UN avec le Père nous aussi devons être UN avec Lui et tout faire pour Lui de tout notre cœur. (Je.17.20-23) Dieu a toujours respecté notre « Libre Arbitre » car il espère que notre consécration pour lui soit le résultat du profond désir de notre cœur. 1 Co.9:19 Car, bien que je sois libre à l’égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombreEph. 4:15 mais en professant la vérité dans l’amour, nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ. – Dieu souhaite faire participer l’homme aussi bien à son œuvre qu’à ses décisions (Ge.18.17/Am.3.7/Je.15.15)

15 Peut-être, en effet, a-t-il été séparé de toi pour un temps, afin que tu le retrouves pour toujours, 16 non plus comme un esclave, mais, ce qui est mieux qu’un esclave, comme un frère bien-aimé: il l’est tout particulièrement pour moi, combien plus le sera-t-il pour toi, et dans la chair et dans le Seigneur! Si nous avons eu par le passé des problèmes et des conflits, voici à présent la manière dont nous avons besoin d’agir et de réfléchir pour que tout rentre dans l’ordre. – La manière dont nous regardons l’autre détermine notre relation avec lui. (Ro.12.3/ Ph.2.3,4) Si nous appliquons cette méthode beaucoup de conflits humains disparaîtront de nos milieux. 1 Pi. 1:3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts, 1 Pi. 1:22 Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur, Jac. 5:19 Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’est égaré loin de la vérité, et qu’un autre l’y ramène, 5:20 qu’il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés.

Peut-être avons-nous besoin de revoir la notion de « frères et sœurs » pour nos relations chrétiennes.

17 Si donc tu me tiens pour ton compagnon, accueille-le comme si c’était moi. Regardons chaque frère ou sœur en Christ comme s’il était Jésus lui-même1 Je. 3:9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. 1 Je. 5:1 Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l’a engendré aime aussi celui qui est né de lui. 1 Je. 4:20 Si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur ; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?

18 S’il t’a fait du tort ou s’il te doit quelque chose, mets-le sur mon compte.  Tous les torts qu’un frère puisse te faire, pardonne et mets-les sur le compte de Christ. Ephésiens 4:32 Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. Marc 11:25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. 1 Je. 2:1 Mes petits enfants, je vous écris ces choses afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. 2:12 Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom. – Le Calvaire est le lieu où Jésus a payé toutes les dettes de l’humanité (Je.19.17/ Hé.13.11-13/Es.53.11,12)

19 Moi, Paul, je l’écris de ma propre main : je te rembourserai moi-même – pour ne pas te dire que tu te dois toi-même à moi. Sur la croix Jésus a signé l’acte qui pardonne tous nos péchés et qui nous garantit pour chaque pardon accordé, une récompense dans le ciel. N’oublions pas que nous aussi avons une grande dette d’offense envers Dieu. QUI PEUT PAYER SA DETTE PAR SES PROPRES MOYENS? Es. 53:4 Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 53:5 Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. 53:6 Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie ; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. 53:7 Il a été maltraité et opprimé, et il n’a point ouvert la bouche, semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, à une brebis muette devant ceux qui la tondent; Il n’a point ouvert la bouche. Col. 1:13 il nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien-aimé1:14 en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés. Col. 2:15 Il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.(1Ti.2.6/ Ti.2.13)

20 Oui, mon frère, rends-moi ce service, à moi, dans le Seigneur ; tranquillise mon cœur dans le Christ. Réjouissons le cœur de notre Seigneur en ne laissant aucune division dans son corps (l’église). (Mat.5.9/ 1Cor.1.10)

21 C’est en me fiant à ton obéissance que je t’écris, sachant que tu feras encore au-delà de ce que je dis. Dieu Compte sur notre obéissance non seulement pour le nécessaire mais pour que nous allions plus loin encore dans l’Amour. 2 Thessalonic 3:4 Nous avons à votre égard cette confiance dans le Seigneur que vous faites et que vous ferez les choses que nous recommandons. 2 Corinthiens 2:9 car je vous ai écrit aussi dans le but de connaître, en vous mettant à l’épreuve, si vous êtes obéissants en toutes chosesPhilippiens 2:12 Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, mettez en œuvre votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent 1 Thessalonic 4:1 Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès.

22 En même temps, prépare-moi un logement, car j’espère vous être rendu, grâce à vos prières.

Conclusion : Notre corps est le temple du Saint Esprit et nous devons veiller pour que ce logement soit toujours propre et prêt et ne laissons surtout pas la prière de coté dans l’espérance de sa venue prochaine. Prions même pour qu’il revienne vite!

25 Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit!

Note historique: La tradition ajoute qu’Onésime fut affranchi, que saint Paul le consacra lui-même évêque de Bérée en Macédoine, et qu’il finit par souffrir le martyre à Rome. Dans le chapitre 1 de la lettre d’ « Ignace aux Éphésiens », il est fait mention d’un Onésime, évêque d’Éphèse et successeur de Timothée, mais rien n’oblige à croire qu’il s’agît là de l’esclave de Philémon…(dic. Encyclopédique de BOST 1849)

Que Dieu vous bénisse  –  Pasteur Douglas

Ces méditations sont tirer des étude biblique du vendredi soir à l’église de Réveil.